Et on Tuera Tous les Affreux


Et on tuera tous les affreux.
Découvrant cet ouvrage dans une brocante, à côté du fameux L’écume des jours, je m’aperçus que je n’avais pas lu toutes les oeuvres de Boris Vian, alias Vernon Sullivan. Quelle chance! Encore des moments succulents, à passer en compagnie de ce maître de l’écriture ; et truculents, lors qu’il se met dans la peu de l’écrivain de romans criminels provocateurs.

et-on-tuera-tous-les-affreux

Le style du roman ne déçoit pas. Le personnage principal donne avec légèreté une vision du monde décalée, par l’emploi qu’ils met en image, style propre à l’auteur. L’histoire ne déçoit pas non plus…

Le protagoniste, jeune et bel athlète, ayant juré de conserver sa virginité jusque ses vingt ans, ceci uniquement par principe (semblables à ces principes inexplicables qui juchent mon existence…), se retrouve maintes fois tenté de rompre le pacte qu’il a fait avec lui-même. Tout commence avec les avances insistantes d’une jeune fille lors d’une soirée dans un bar. La même soirée, le héros est assommé par un homme qui a pour unique but de lui extorquer son sperme, et qui lui donne comme première alternative de copuler avec une beauté exceptionnelle. Résistant, il se refuse à elle et la seconde alternative est mise en oeuvre, par laquelle un moyen « électrique » moins sympathique permet la « récolte ».

Tout ceci au sein d’une forteresse reculée. Début de l’enquête ! Car d’autres faits étranges se déroulent dans la ville… De jeunes filles, toutes plus belles les unes que les autres, sont kidnappées à tour de rôle… De plus, à son retour de la forteresse, retrouvant le bar où il festoyait quelques heures auparavant, un meurtre a été commis, un homme est
retrouvé mort dans la cabine téléphonique. Un ami, proche d’un policier, lui propose de suivre l’enquête et même d’y prendre part.. Ayant brillamment réussi à récupérer le mobile du crime avant les tueurs, ils se trouvent dans une position dangereuse, recherchés par ces derniers… qui veulent les photos compromettantes : charcutages humains en tous genres ! Pour stopper la course poursuite et découvrir ce qui se trame derrière les murs de la forteresse.

Notre protagoniste, mystérieusement aidé par un chauffeur de taxi, ainsi que son fils et son
fidèle chien – qui pourraient tous bien avoir d’autres intérêts que simplement promener les touristes – parvient à pénétrer dans l’enceinte… et entame un voyage dans un univers hallucinant. L’un des « résidents » du lieu les accompagne et les guide. Il est « raté ». Il leur révèle tout sans pourtant en avoir l’autorisation… Ayant la CIA sur le dos, le cerveau et propriétaire de la forteresse, surveillant ses visiteurs à leur insu, préfère déménager sur une île lointaine et déserte pour poursuivre son oeuvre au calme.

Tous ces événements seraient moins piquants si en parallèle, notre athlète ne mûrissait pas à vitesse grand V… il ne peut se résoudre à combattre plus longtemps toutes ces attractives femmes qui gravitent autour de lui et perd son pucelage plusieurs fois dans la même journée, entre la sortie de la forteresse et l’expédition suivante vers la fameuse île… Lors de cette mission, où il est parachuté avec ses compagnons d’enquête en ce lieu dangereux, il pourra poursuivre son activité fertilisatrice avec les magnifiques spécimens féminins qui le peuplent ! Va t-il garder la tête froide pour déjouer les plans du maître du lieu, ce « Big Brother » érotique?

Ce roman burlesque nous fournit en fait une réflexion toujours moderne et d’actualité, quant aux facteurs de succès d’un individu dans nos sociétés occidentales. Et leurs étroites relations avec le pouvoir. Ce n’est pas tant en ce récit « cru » que réside la provocation, mais bien en la vision pessimiste que donne l’auteur du genre humain – doutant de la possibilité d’évolution positive de l’humanité…

Écrit par:
ALR

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s